recette galettes de maïs

Recette espagnole des galettes de maïs

Cette recette d’Espagne des galettes de maïs (Tortos) servait à remplacer le pain durant la guerre. On a pu tester cette recette lors de notre récent séjour en Andalousie. D’une simplicité sans égale, cette recette de galette de maïs ne nécessite aucun savoir-faire et seulement 5 minutes suffisent pour combler l’appétit des plus gourmands.

Ingrédients pour 2 personnes

  • 100 g de farine de blé
  • 100 g de farine de maïs (Attention pas de maïzena ou de polenta ou encore de fécule, il faut de la vraie farine de maïs que l’on trouve en magasin bio ou sinon dans des supérettes espagnoles ou portugaises)
  • Eau chaude
  • Sel

Préparation de la recette

  • Mélangez les 2 farines avec le sel
  • Versez de l’eau chaude puis mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte malléable.
  • De la taille d’un abricot, faites des petites boules puis étaler la pâte avec la paume des mains pour en faire des galettes fines.
  • Faire dorer les galettes de maïs à l’huile d’olive dans une casserole.

Quelques conseils d’accompagnements

A servir chaud pour l’apéritif et à accompagner avec :

Mais si vous voulez rester dans la gastronomie espagnole, vous pouvez tartinez dessus du sobrasada qui est une charcuterie typique des iles Baléares (Mallorque ou Minorque) ou avec des œufs frits.

Origine des galettes de maïs, les tortos

A ne pas confondre avec la tortilla de patatas qui est une sorte d’omelette, les tortos sont des galettes à base de farine de blé et de maïs uniquement. Les premières traces de ces galettes remontent à l’antiquité en Amérique centrale. Actuellement au Mexique, ce plat est la base de leur alimentation (on parle de 90kg de tortos par an et par habitant ce qui représente 250 grammes par jour) et beaucoup de plat sont accompagnés de ces galettes. Lors de leur conquête des Amériques, les Espagnols récupèrent cette recette et la nomment ainsi Tortilla puis torta et finalement gardent le nom de tortos en fonction des régions.

Au Mexique, le débit des tortos étant phénoménales, des presses à tortillas ont été créées. 2 plaques de métal de 20 cm permettent de presser mécaniquement la pâte et de sortir 2 tortos par seconde en fonction des machines. Il faut bien subvenir au besoin des plats mexicain comme les quesadillas, les bujitos, tacos ou enchiladas…

Chaque région d’Espagne possède sa propre variante de tortos mais la base reste toujours la farine de maïs que l’on trouve plus difficilement dans les magasins français. On parle de « Taloa » dans le Pays Basque où cette recette s’appelle aussi le « pain du pauvre ». De multiples modes de cuisson lui sont associés comme le feu de bois, la plancha ou la poêle.

Dans le monde, on parle de pancake au Canada, de blinis en Russie, ou de galettes en Bretagne avec des recettes revisitées en fonction des céréales et des aliments de chaque région.

Pour découvrir d’autres plats