Comment se déplacer en Crète ?

Ça y est votre voyage est réservé et vous vous posez la question de comment se déplacer en Crète? Voici un récapitulatif complet des différents moyens de transport que vous pouvez utiliser lors de votre séjour en Crète.

Se déplacer en voiture et en moto

Moyen de transport le plus utilisé en Crète, la location de voiture est intéressante sur l’ile pour plusieurs raisons. Les tarifs pratiqués sont très bien placés, surtout en réservant et payant sur internet (pas de frais d’agence). Il existe beaucoup de loueurs, des grandes enseignes comme Hertz, Europcar et des loueurs locaux avec des tarifs avantageux également (moins de 50€/jour).

État des lieux de notre voiture en Crète

Et les véhicules loués sont généralement récents, du fait d’une loi grecque qui impose le changement de ces voitures tous les 6 ans.

L’avantage de la voiture est de pouvoir être autonome dans ses visites et également de se rendre plus facilement dans des petits villages ou coins sauvages de l’ile.

Par contre l’inconvénient est la conduite crétoise qui est très surprenante. Un peu comme ce que nous avons vu lors de notre visite de la Sicile !

Souvenez-vous que, sur une voie rapide sans terre-plein au milieu il arrive fréquemment que la voiture d’en face se mette à doubler en roulant à contresens sur la voie inverse… Il vous faudra vous rabattre à droite. La bande d’arrêt d’urgence devenant du coup une 3ème voie.

Attention également à :

  • L’état des routes qui se détériorent rapidement en cas d’intempéries.
  • Aux troupeaux de chèvres sur les routes de montagne.
  • A la conduite de nuit, beaucoup de crétois roulent en état d’ébriété.

Stations-services

En Crète les stations-services ne sont pas en libre-service. Vous aurez toujours un employé qui vous servira à la pompe. De ce fait, il se peut que certaines stations soient fermées le dimanche ou les jours fériés.

Un conseil, quand vous croisez une station-service sur la route et que vous avez dépassé la moitié du plein, remplissez le réservoir. La répartition des stations sur l’ile n’est pas du tout homogène. Dans le sud-ouest, elles se font rares.

Permis conduire

Il faut avoir plus de 21 ans et au moins 2 ans de permis. Tous les permis européens sont reconnus en Crète. Cependant pour les voyageurs venant d’Amérique du nord, il faut demander un permis international. La police étant moins flexible sur ce point que les agences de location.

Les panneaux ne sont pas tous écrits en caractère latins, donc quelques notions de grecs est souhaitable sinon pensez à utiliser votre smartphone comme indiqué ici.

Lorsque les panneaux sont traduits en Anglais, il y a souvent des incohérences entre le panneau routier et les cartes routières.

Assurance voiture

Pour les assurances il est préférable de souscrire à celle des dommages au véhicule (CDW) et le vol (LDW). Vérifiez si vous avez ces assurances en payant avec votre carte de crédit et si la couverture en Crète est comprise. Vérifier également que votre CB est bien une carte de crédit avec des assurances comprises et non une carte de débit. Beaucoup ne font pas la différence…

Amendes et contraventions

Concernant les PV en Crète, ils vous suivront jusqu’en France. Les contrôles de police sont pourtant rares…

Pour notre visite de la Crète nous avons utilisé la location de voiture.

Louer un 4×4 en Crète

L’utilisation d’un 4×4 est justifiée si vous souhaitez sortir un peu des zones touristiques et accéder au réseau de route secondaire. Beaucoup de route dans le sud de la Crète ne sont pas goudronnées et on ne peut y rouler qu’avec un 4×4.

Sortie 4×4 en Crète

Il existe également des excursions à la journée en 4×4. C’est ce que nous avons fait pour visiter les champs d’oliviers.

Prendre le bateau en Crète

Nous avons testé ce mode de transport pour nous rendre sur l’ile de Spinalonga depuis Elounda. La fréquence de passage des bateaux est bonne et le prix correct.

Excursion à Spinalonga depuis Elounda

Il y a également à disposition des bateaux pour se rendre sur l’ile d’Elafonissi au départ de Paléochara, l’ile de Chryssi au départ d’Ierapetra et l’ile de Gravmoussa depuis Kasteli Kissamos. Beaucoup de villes du sud sont accessibles par la mer et donc par bateau. Pour vous rendre en Grèce, vous pouvez passer par le site ok-ferry.fr qui propose des ferries depuis Héraklion ou Hania.

Se déplacer en bus

Solution la plus économique pour visiter l’ile, le réseau de transport en commun est bien desservi hormis dans les petits villages du sud et de l’est de l’ile. En somme toute la côte a des passages de bus réguliers et il faut attendre plus longtemps pour rentrer dans les terres. A noter que les sites archéologiques et touristiques sont tous desservis par les transports en commun.

L’arret du bus pour la navette aéroport

En basse saison et en hiver, la fréquence des bus diminue considérablement rendant le voyage en bus difficile.

Les billets s’achètent soit à bord du bus, soit dans la gare routière des grandes villes ou sinon dans des kiosques (periptera) proches des arrêts.

Le site www.bus-service-crete-ktel.com vous aidera pour les horaires de passage pour l’Ouest de la Crète et le site www.ktelherlas.gr pour le centre et l’Est de l’ile.

En taxi

Une bonne alternative à la voiture de location. On en trouve facilement de partout et qui possède des compteurs kilométriques. Pour les endroits plus reculés, convenez d’un prix à l’avance pour éviter les arnaques.

En stop

Moyen de transport très peu utilisé en Crète, les Crétois étant assez méfiants des étrangers. Vous aurez plus de chances si vous êtes une femme seule mais les risques sont les mêmes que partout.

A savoir que pour faire du stop en Crète, il faut tendre la main et non lever le pouce.

En train

Le paragraphe est rapide, le train n’est pas utilisé en Crète.

En vélo

Vous pouvez également louer des vélos pour traverser la Crète mais il faut être bon rouleur car la Crète est assez vallonnée. Il y a de plus en plus d’agences qui proposent ce genre de location. Comptez 10-20€ par jour pour louer un vélo.

Les recommandations données plus haut pour la conduite en voiture sont plus que valable pour l’utilisation du vélo. Attention sur les routes où la bande d’arrêt d’urgence fait souvent office de 3ème voie.

Pour aller plus loin